NETTOYAGE CRYOGENIQUE

Une solution alternative de nettoyage écologique

Pour tous vos besoins, le nettoyage cryogenique est la solution.

PRO’ICE ne produit pas de CO2 mais le recycle

Appelé également « sablage cryogénique », le nettoyage cryogénique répond à vos exigences d’hygiène et de sécurité ou optimise vos moyens de productions. Le nettoyage cryogénique est un procédé qui consiste à projeter du dioxyde de carbone (C02) sous forme solide sur des surfaces salies ou polluées afin de les nettoyer. Cette solution de nettoyage à sec, ne génère pas de déchets secondaires. Il utilise comme matériaux de décapage de la glace carbonique obtenue après traitement et compression du CO2 généré par l’industrie.

Découvrir notre catalogue

En blocs, sticks, pellets ou cryobilles, la neige carbonique ainsi comprimée permet de nettoyer de façon sélective vos matériels selon leur taille et leur nature. N'hésitez plus et tester le nettoyage cryogenique.

NETTOYAGE CRYOGENIQUE

Respecte vos hommes, vos matériaux et vos sites

EN BREF

Il est de 2 à 4 fois plus rapide que les méthodes classiques. Nos missions durent de quelques heures à deux journées complètes.

DETECTE

Limite et facilite la détection de pannes et allège la maintenance du matériel ; quand la machine est propre, pas de besoin de recherche de pièces. La visibilité des matériels est totale, des différents accessoires et des organes de la machine.

MINUTIEUX

Sans eau, la glace carbonique se sublime au cours de l’opération permettant de nettoyer les éléments électriques et électroniques.

RENTABLE

Les temps et les coûts d’entretien sont diminués. Sans eau, pas de rinçage, pas de temps de séchage, sans consignation ni protection particulière. Améliore la production en maintenance et pure.

RESPECT

Vos machines sont préservées, non démontées, celles-ci sont traitées sur place, seuls les carters sont enlevés pour un nettoyage complet en profondeur.

DOUX

Il préserve la surface des supports de par son action mécanique très douce. Non abrasif, il permet d’éviter toute usure due aux brosses métalliques.

LÉGER

Notre matériel est pratique, malléable, permet de bonnes conditions de travail et une pénibilité réduite.

ÉCONOMIQUE

Pas de déchet secondaire tel que l’eau, la poussière, le sable ou grenaille à récupérer et à recycler. Aucun produit chimique ni solvant ne sont utilisés, les dépenses liées à l’évacuation et au traitement des effluents sont éliminées.

Nos secteurs industriels d’intervention

Agro-alimentaire, Plastique et caoutchouc, Imprimeries, Pâtes et papier, Production électrique, Chimie, Pharmacie, Pétrochimie, Bois, contreplaqués et agglomérés, transport ferroviaires et maritime, Désamiantage et décontamination nucléaire, Aéronautique, Fonderie, Electronique secondaire, Plastique -Equipementiers automobiles. Le nettoyage cryogénique s'impose dans tous les domaines d'activités.

LE NETTOYAGE CRYOGENIQUE EN IMAGE

Quand un nettoyage s'impose

Avant Après
Avant Après
Avant Après

Vous avez une question sur le nettoyage cryogénique ?

contact@propice-cryogenie.fr / 06 61 26 21 12

Quels sont les effets du nettoyage cryogénique ?

Le principe du nettoyage cryogénique repose sur trois effets simultanés qui se produisent lors du contact de la glace carbonique sur la surface polluée

L'effet thermique

L'effet thermique provient de la différence de température entre la glace carbonique (-78.2°C) et la surface à nettoyer. Cette différence provoque un choc thermique qui va fissurer et rétracter la pollution, ce qui va la détacher de la surface.

L'effet cinétique ou mécanique

L'effet cinétique ou mécanique provient de l'impact de la glace carbonique sur la pollution, l'effet produit est une fragilisation mécanique de la pollution.

L'effet physique de sublimation

L'effet physique de sublimation provient des caractéristiques physiques du CO2. Le changement d'état du CO2 de -78.2°C à 20°C (température normale) est un changement de solide à gaz sans passer par la phase liquide. C'est la sublimation.

L'effet physique de sublimation provoque une augmentation de volume, le CO2 prend alors jusqu'à 500 fois son volume et expulse la pollution, déjà fragilisée, de son support.

Fermer le menu